Divines Dindes

Chloé Spick – Elie

A peine pondue, Chloé travaille dès la basse-cour secondaire avec A. Boone et S. Bournac. Assoiffée d’apprendre, elle partage pendant 3 ans la vie du Théâtre-Ecole d’Aquitaine où elle cotoie une multitude d’oiseaux exotiques et fait ses plumes en jouant dans « La vie Parisienne », « Le malade imaginaire » et « La Mégère apprivoisée ».

Curieuse et impatiente, notre poulette va trainer ensuite avec les coqs sauvages de la rue, se formant aux échasses et travaillant pour les cies Malabar, Zanca, L’Arbre à Nomades. Puis elle vole à travers le monde, rapportant dans ses bagages des savoirs artistiques du monde (danse, yoga, acrobaties…). Aimant remuer son croupion, elle explore la danse africaine, contact, butoh, contemporaine, tango, folkloriques…
Mais au fond de son gésier, Chloé aime chanter. Et elle le fait en suivant plusieurs cours ainsi que sur scène (cabarets, cafés-concerts, polyphonie sur échasses).

Aujourd’hui, elle a migré vers le Nord pour travailler avec La Troupe Solilès dans « Angelo Tyran de Padoue » et « M. Chasse! », avec la Cie la Muse en festival historique et couve un projet encore secret de groupe musical.

Mélanie Le Cam – Gladys

Petite dinde pulpeuse, Mélanie commence le chant, le théâtre et l’étude musicale dès la basse-cour de récréation !
Parallèlement au cursus général, elle apprend le chant (lyrique, jazz et choral), la danse, le violoncelle et le solfège.
Puis, son dîplome du Baccalauréat-art dramatique en poche, elle intègre en 2007 le Théâtre-Ecole d’Aquitaine pour trois ans de formation théâtrale. Elle y perd son duvet de jeune cocotte en jouant notamment dans la comédie musicale « Les Misérables » ou la pièce « L’éveil du printemps ».
En 2010, revenue dans son nid, la Loire Atlantique, elle joue dans » La Revue du Piano à Franges » (cabaret années folles) et « Le Magicien d’Oz » (comédie musicale).

Aujourd’hui elle chante dans « Anisette et les glaçons », se produit sur les scènes burlesques d’Europe sous le nom de « Coco Patchouli » et arbore fièrement ses racines dindesques en dirigeant deux chorales, dont une se nomme à juste titre « Basse-cour Orchestra » !

Mathilde Le Quellec – Judith

Mathilde est une dinde venue au monde avec un appétit féroce malgré son poids plutôt plume (3k500 ; ce qui n’est pas énorme pour une dinde) : elle est boulimique de théâtre. Après sa formation Théâtre-École d’Aquitaine – où elle a rencontré ses 2 futures sœurs dindes – elle a décidé d’approfondir ses connaissances artistiques et a intégré l’Institut des Arts de la Scène de Paris.

Mais cette dinde en veut toujours plus! Elle passe à la scène. Elle commence par jouer dans des spectacles tels que « Mystère Pessoa » (Avignon 2011, Le Lucernaire), ou encore »Sofia Douleur » (La Cartoucherie); puis elle se dirige vers des spectacles musicaux (« Les Malheurs de Sophie », « L’incroyable tour du monde de Philéas », « Les Dézingués du Vocal » ).

Son appétit dévorant la rattrape: cela ne lui suffit plus de jouer, il faut qu’elle écrive! Elle monte « Les Muses donnent le ton! » ainsi qu’ « A la Recherche de la Petite Souris » qui tourneront à Paris, en province et à l’étranger.
Cette goulue semblait repue… Mais c’était sans compter l’appel de ses sœurs dindes et de leur projet dindesque! Mathilde la gloutonne ne put y résister et les Turkey Sisters sont nées!!!

2017 - BANDITS BANDITS !